Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Auteurs maison

Les bonus de la saison
Jean-Benoît Patricot ne parlait pas avant d'écrire sa pièce "Pompier(s)"
Donner la parole à ceux qui ne parlent pas
En 2001, Libération fait état du viol collectif d’une bande de pompiers sur une jeune femme handicapée. Docteur en  pharmacie  converti  au  théâtre  et  au  roman,  Jean-Benoît  Patricot  s’inspire  du  fait  divers.  Il  compose  une  partition saisissante, poème pour deux voix aux langues opposées. Il soulève les questions des responsabilités individuelles et collectives.
Pompier(s) de Jean-Benoît Patricot, mise en scène Catherine Schaub, avec Géraldine Martineau et Antoine Cholet



À lire aussi...
 Auteurs maison 
Le 14/10/2010
Haiku de comptoir 71
Rien ne vaut
Une maman
En carton
 
 Auteurs maison 
Le 01/04/2010
Eloge de l'homme superficiel
- L’homme superficiel n’aime pas l’horizon.
- L’homme superficiel vit trois ans de plus que sa sœur.
- L’homme superficiel perd son centre de gravité avec la gravité.
- Par temps clair, l’homme superficiel peut voir jusqu’à Carcassonne.
- L’homme superficiel fait l’amour en Belgique.
- L’homme superficiel ne pense jamais à autre chose.
- L’homme superficiel évite la poésie qui ralentit.
- Les enfants de l’homme superficiel sont rarement de lui.
- L’homme superficiel s’assied dans le métro mais s’allonge dans l’autobus.
- L’homme superficiel aime marcher devant la Sorbonne au printemps.
- En Norvège, l’homme superficiel se baigne jusqu’à mi-pénis.
- L’homme superficiel ne rit jamais en courant.
- En juillet, l’homme superficiel n’est pas opposé à la calvitie.
- L’âge de l’homme superficiel est variable.
- L’homme superficiel ne regarde la télévision que sur les bords.
- L’homme superficiel n’épouse jamais une femme superficielle.
- L’homme superficiel se rend chez son dentiste à l’aurore.
- Le nombre des amis de l’homme superficiel qui travaillent dans l’import-export ne dépasse jamais quatre.
- L’homme superficiel n’a pas d’opinion précise sur l’au-delà.
- L’homme superficiel fait semblant de faire l’amour quand il le fait.
- L’homme superficiel ne tient pas à vous connaître.

 
 Auteurs maison 
Le 17/10/2011
Conférence instantanée 19
Pour détraquer
mon univers
figé
recherche
grain de sable
mouvant
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
922 art.
 
 Vedettes etc.
570 art.
 
 Confs & Perfs
636 art.
 
 Archives
3633 art.
 
 Podcast
183 art.
 
 Presse
66 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point