Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Auteurs maison

Les bonus de la saison
Rémi De Vos : Beckett passe son permis de conduire

Sa pièce Toute ma vie j'ai fait des choses que je ne savais pas faire, mise en scène par Christophe Rauck, est en ce moment à l'affiche au Rond-Point. Remi De Vos écrit à la demande, quand des acteurs, des metteurs en scène ou des théâtres lui commandent un texte. Parfois, rarement, il se commande lui-même une pièce. Mais là il est nettement moins rapide. Par exemple ça fait des années qu'il écrit dans sa tête une pièce sur Beckett. Beckett qui passe son permis de conduire pour s'enfuir au Maroc... Il avait pu rencontrer Beckett une fois à la fin de son adolescence, mais ça n'a rien à voir. Sa chambre de jeune acteur était remplie de portraits du grand Samuel. Beckett lui a juste demandé s'il écrivait. Non. Remi ne s'y est mis qu'à l'âge de 30 ans. Parce qu'on le lui avait demandé.

Propos recueillis par Jean-Daniel Magnin en avril 2014 lors de la programmation d'Occident, autre pièce de Rémi De Vos, mise en scène par Dag Jeanneret


À lire aussi...
 Auteurs maison 
Le 01/04/2015
Toujours plus Net ?
Internet nous prend la tête. Pour le meilleur et pour le pire. Partage des savoirs. Siphonage de l’intime. Et si nous ne savions pas encore l’utiliser ? C’est sur notre ignorance – et depuis Edward Snowden, sur notre passivité – que compte la NSA pour continuer à pomper et stocker à une échelle ahurissante nos données personnelles, ce pétrole au potentiel économique inestimable, jalousement gardé derrière les barbelés de camps retranchés. C’est de notre nonchalance que s’enrichissent les Maîtres du web.2, ces ex-jeunes prodiges ayant inventé de géniales tuyauteries qui ne vaudraient pas un kopeck sans les myriades de contenus dont nous les goinfrons chaque jour gratuitement. Que devons-nous faire pour reprendre la main et ne plus être aliénés de nous-mêmes ? Pour éviter que des autoroutes de plus en plus gigantesques tiennent au creux de la main de quelques uns ? Comment être moins primitifs, moins naïfs devant ce nouvel univers qui vient de s’ouvrir en nous reliant les uns aux autres ? Pendant tout ce mois d’avril, et pour fêter le 5e anniversaire de la revue en ligne du Rond-Point, nous écouterons le philosophe Bernard Stiegler : le Net, tout comme autrefois  l’invention de l’écriture, est autant un remède qu'un poison. Qu’il faut savoir maîtriser, pour être capable de choisir entre deux destins : celui de l'automation implacable d’un monde dans lequel nous ne serions plus que des fourmis ou celui d'une nouvelle économie contributive dans laquelle chacun d’entre nous pourrait trouver sa place. Parmi vos témoignages, parmi les billets d’artistes du Net et d’écrivains fidèles à la revue, vous retrouverez les conseils éclairés du hacker Jérémie Zimmermann (la Quadrature du Net) et ceux du militant des logiciels libres Tristan Nitot : deux regards venus de l’intérieur du web, engagés pour nos libertés en ligne et la neutralité de la Toile. Nous ne resterons pas éternellement des enfants. Certains esprits optimistes imaginaient dans les années 90 qu’un jour le Net « s’éveillerait » : la Terre hyperconnectée accèderait soudain, comme un cerveau de dimension planétaire, à une conscience supérieure. Et si nous en étions justement là ?
 
 Auteurs maison 
Le 21/09/2010
 
 Auteurs maison 
Le 18/02/2014
Rêves minuscules de comptoir #3
Même si j’étais invisible, je n’irais pas faire mes courses toute nue.   Il faudrait mourir une heure pas jour, plutôt que tout à la fin !   En vieillissant faudrait qu’on rapetisse, comme ça en mourant, on disparaîtrait.
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
898 art.
 
 Vedettes etc.
560 art.
 
 Confs & Perfs
589 art.
 
 Archives
3633 art.
 
 Podcast
180 art.
 
 Presse
65 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point