Rechercher 
 
theatre du rond point vents contraires
Revue en ligne du

Confs & Perfs

Trousses de secours en période de crise
Chang Ping, Pierre Haski : la résistance web chinoise #1
Crabe de rivière et Harmonisation
Chang Ping et Pierre Haski nous racontent comment les internautes chinois contournent la censure d'état en rivalisant d'humour et d'imagination.

Chang Ping a dû quitter l'Empire du Milieu parce qu'il n'a jamais pu se résoudre à écrire en langue de bois. Editorialiste du magazine le plus émancipé de Chine, il y a dénoncé la corruption, l'injustice envers le Tibet, l'hypocrisie des réformes politiques. Les pressions des autorités sur son journal ont fini par le faire craquer. Il a démissionné. Réfugié avec sa famille à Berlin, il continue à bombarder la Chine d'informations libres avec son journal numérique iSunaffairs.com. "Quelle que soient les moyens de la censure gouvernementale chinoise, nous vous garantissons que l'info viendra jusqu'à vous, même par mail".  Il est reçu par Pierre Haski, cofondateur de Rue89 et ancien correspondant du journal Libération à Pékin.

Enregistré le 13 avril 2013 dans la salle Topor du Théâtre du Rond-Point

En partenariat avec Cinaps TV et Rue 89




À lire aussi...
 Confs & Perfs 
Le 04/10/2015
 
 Confs & Perfs 
Le 02/10/2013
Télérama Dialogue : Gaël Giraud
Les Rencontres Télérama
Avec Gaël Giraud Entretien : Olivier Milot "Que vient faire un économiste jésuite, directeur de recherches au CNRS, dans cette agora culturelle ? Prêcher la bonne parole, évidemment. J'ai découvert la sienne dans un livre décapant, Illusion financière (éd. de L'Atelier). Il y parle de la crise économique, de la transition écologique et de la nécessité de sortir d'une logique financière mortifère. Le propos est tranchant, l'analyse limpide. Gaël Giraud connaît son sujet. Rien d'étonnant, avant d'être jésuite, il était consultant dans des banques d'investissement. Il a traversé le miroir. A l'écouter parler avec douceur, impossible d'imaginer que cet homme soit devenu « l'emmerdeur de Bercy » en raison de ses prises de position radicales contre la loi de « séparation des activités bancaires ». Mais au fond, ce qui le rend vraiment passionnant, c'est que, loin de se cantonner au registre de la critique, il propose un modèle alternatif crédible. Donc un espoir, une envie de se battre, d'y croire encore. Ça fait du bien." Durée : 00:47:47 Enregistré le 23 septembre 2013 dans la salle Topor du Théâtre du Rond-Point En partenariat avec France Inter et la MGEN.
 
 Confs & Perfs 
Le 10/04/2013
 
Toutes les rubriques
 
 Accueil
 
 Auteurs maison
922 art.
 
 Vedettes etc.
570 art.
 
 Confs & Perfs
636 art.
 
 Archives
3633 art.
 
 Podcast
183 art.
 
 Presse
66 art.
 

 Contactez-nous 
 
Les podcastsdu Rond-Point
 
Ce site vous est proposé par le théâtre du Rond-Point